NOTRE ÉQUIPE

Un duo d’œnologues passionnés

FABIEN TORRES, ŒNOLOGUE

Né à Alès dans le Gard, je viens d’une famille d’artisans maçons et le monde viticole m’est au départ complètement étranger. Les études ne m’aidant pas à trouver ma voie, je multiplie les petits boulots. C’est en 2012 que je découvre pour la première fois le métier, en devenant aide caviste durant les vendanges.

 

Enfin !

Je suis tout de suite fasciné par ce domaine. En regardant l’œnologue déguster les cuves et décider du travail à faire, je me dis… Quel métier incroyable.

C’est alors que je décide de reprendre mes études avec cet objectif : devenir Œnologue.

Je le deviens 5 ans après. C’est peu de dire que j’aime mon métier ! Même si le travail s’étale sur toute l’année, j’ai toujours une émotion particulière lors des vendanges. La motivation et le courage de ceux qui y prennent part, le stress et la charge de travail, la cohésion du groupe qui se crée… Au-delà de la technique qui permet d’exprimer le potentiel d’un terroir et d’un savoir-faire, c’est ce côté humain qui est pour moi le plus enrichissant.

 

Août 2019

Je rejoins SB WINE CONSULTING en août 2019 pour mettre à profit mon goût du contact en accompagnant des vignerons ! Le lien entre le vigneron et l’œnologue conseil est fort et établir une relation de confiance est pour moi prioritaire afin de pouvoir progresser vers votre objectif !

SANDRINE BOESCH, ŒNOLOGUE ET FONDATRICE

Depuis mon enfance, j’ai toujours aimé goûter, sentir, toucher à tout. Comme si chaque découverte me procurait un plaisir immense. Ainsi, une simple barquette de petit “Lu” devenait tout un poème et le temps s’arrêtait l’espace d’un instant. Bonne élève, j’ai suivi naturellement un cursus scientifique allant jusqu’à un Bac Scientifique. À l’époque, la seule matière qui m’intéressait c’était la biologie. Le reste de mon temps était consacré à mes deux loisirs : la voltige équestre et le rock. Je me suis naturellement orientée vers un DEUG B ne sachant pas vraiment quoi faire de ma vie professionnelle. Mes parents exerçaient des professions médicales qui ne m’attiraient guère. C’est en 2eme année de DEUG B que suite à un exposé sur le vin, je me suis connectée à mes véritables passions : le goût et la nature. Ça a été comme une évidence pour moi, une lumière qui s’est allumée à l’intérieur.

 

Je serai œnologue !

J’ai ainsi demandé à rentrer en école d’œnologie mais j’y trouvai porte close. J’avais beau réussir mes études, je n’avais pas de parents dans le vin et à l’époque c’était essentiel pour intégrer ces écoles. Patiente et persévérante j’ai continué mes études en Faculté des Sciences en faisant une licence et une maitrise de biologie cellulaire et physiologie, option physiologie végétale appliquée, tout en orientant mes stages dans le monde du vin en espérant intégrer cette fameuse école. En vain. En 2001, je décide alors d’aller à Strasbourg pour intégrer un DESS Substances Naturelles Végétales d’intérêt économique, option génie fermentaire (vin, bière, fromage). Durant cette année, je fais un stage dans une brasserie familiale alsacienne “Schutzenberger” en tant qu’assistante commerciale et marketing de la marque. J’y découvre l’univers de la bière, de son élaboration à sa commercialisation. C’est cette année que je suis enfin prise à l’école d’œnologie de Montpellier.

Mes 2 années d’oenologie furent merveilleuses. J’étais à ma place ! Sortie de l’école en 2004, j’ai d’abord travaillé comme assistante œnologue et responsable d’équipe au vignoble au Château Lagrezette à Cahors. Je voulais comprendre la vie d’un vigneron, sa saisonnalité. J’ai donc travaillé à tous les postes : taille, travaux en verts, travaux de chai, vinification.

Retour au pays

Puis avide d’apprendre et nostalgique de mon pays de naissance, je décide de chercher du travail vers Montpellier. Je suis recrutée en 2005 par l’ICV en CDD pour remplacer et seconder Marc Auclair, un œnologue reconnu par ses pairs, notamment en Pic Saint Loup. Mes débuts en conseil furent compliqués. Je n’avais pas l’expérience. Mon envie et ma détermination m’ont beaucoup aidé à l’époque. Puis Marc a pris le temps de m’apprendre le métier à sa manière et m’a introduit et crédibilisé auprès de ses clients. C’est tout naturellement, à l’aube de sa retraite, que j’ai pris sa suite fin des années 2000.

 

Un intérêt grandissant

Au fur et à mesure des années, je sens mon attirance pour l’agriculture biologique et la biodynamie grandir. Je co-anime des formations sur la biodynamie avec Pierre Masson avec un plaisir immense. Et commence à trouver ma voie et à expérimenter le contenu de ces formations dans la cinquantaine de domaines que j’accompagne. Un beau terrain de jeu, aussi bien à la vigne qu’à la cave ! En même temps, cette grande entreprise qu’est l’ICV me paraît de plus en plus exiguë. Son évolution et ce qu’on m’y demande de faire ne me correspond plus. J’en pars début 2016 pour me donner les moyens de m’exprimer pleinement.

 

SW WINE CONSULTING

Je crée en mars 2017 SB Wine Consulting. Forte de mon expérience j’ai voulu proposer un accompagnement plus personnalisé axé sur l’humain et son environnement. Je continue à me former et découvre d’autres pratiques, moins « scientifiques », au-delà même de mon métier. J’apprends la géobiologie, la lithothérapie et le Reiki.

Progressivement, et en accord avec le vigneron, j’intègre ces pratiques dans mon quotidien d’œnologue, à différents niveaux. Le but étant d’apporter un résultat concret à une problématique donnée. Ces pratiques font aujourd’hui partie intégrante de ma boite à outils. Elles m’aident à obtenir avec succès ce qui m’anime : la satisfaction du vigneron.